Mise en place et configuration d'un ESXi

Mise en contexte

Les machines médicales que nous vendons aux clients nécessitent la plupart du temps, d'un ordinateur avec un logiciel pour piloter ces machines. Selon les constructeurs et les machines, les logiciels ne sont pas les mêmes et nécessitent quelques contraintes techniques tels que le système d'exploitation, le symbole décimal, etc...

 

Reproduire physiquement un environnement de test avec un ordinateur pour chaque machine n'est pas souhaité, pour ne pas encombrer l'espace physique disponible. Il est donc plus judicieux d'installer un hyperviseur sur un serveur, puis d'exécuter plusieurs machines virtuelles avec chacune l'OS recommandé ainsi que les paramétrages recommandés.

Pour reproduire un environnent de test, un hyperviseur est d'une grande utilité. Cela permet une économie sur l'achat de serveurs physiques, permet de sauvegarder une machine virtuelle via un outil de sauvegarde en quelques clics, et idem pour la restauration. VMWare propose dans sa version payante de la haute disponibilité des machines virtuelles avec un cluster d'hyperviseurs, ce qui prévient de la panne d'un serveur physique sans couper la production. Grace à mes compétences d'administration Linux / Unix, j'ai pu constater qu'un ESXi est basé sous Unix (FreeBSD), et de ce fait, j'ai pu utiliser des scripts d'installation pour activer le client SNMP, afin de faire remonté l'ESXi dans Observium. Le SNMP s'active depuis l'interface Web, mais se configure pas, il faut pour cela obligatoirement se connecter en SSH, ce qui demande un minimum de compétences. J'ai pu intégrer facilement l'ESXi dans le réseau de l'entreprise grâce à mes compétences d'administration d'infrastructure réseau.

 

J'ai donc installé un serveur ESXi tout seul et configuré les machines virtuelles nécessaires. Dans mon entreprise, il n'y avait pas de virtualisation, mais le fait que je la maîtrise, m'a permis d'être polyvalent envers les techniques informatiques utilisées actuellement dans la société, et de démontrer les avantages de la virtualisation, qui est maintenant reconnue au sein de mon entreprise et utilisée au besoin.

Après avoir testé plusieurs solutions de virtualisation tel que Proxmox (sous KVM), Hyper-V, ou encore Xen, je recommande finalement VMware pour sa simplicité de mise en œuvre et de maintenance, à compatibilité avec les différents systèmes d'exploitation, ainsi que sa stabilité.

Installation de l'ESXi

Afin de mettre en place un environnent de test, la mise en place d'un ESXi était nécessaire afin de limiter le nombre de serveurs physiques. J'ai donc téléchargé la dernière version de ESXi (la 6.0 à l'époque);

Pour ce faire, rien de bien compliqué : On crée une clé USB bootable à l'aide de l'outil Rufus. La clé USB doit être formatée en FAT32 avec un système de fichier de 8192 ko.

Ensuite, on lance l'installation.

 

 

 

 

 
 
 

On sélectionne le disque dur sur lequel installer le système. Le serveur reboot à la fin de l'installation, et obtient une IP via le serveur DHCP. Nous pouvons maintenant nous connecter à l'ESXi via l'interface Web ou par logiciel vmware vSphère client.

Dans notre cas, nous lui avons attribué une adresse IPv4 fixe, et nous avons désactivé  l'IPv6