Installation et configuration d'un NAS Synology

Mise en contexte

Avant toute chose, rappelons ce qu'est un NAS: un NAS (Network Attached Storage) est un élément important et simple à mettre en place. Son but est de stocker les données, le tout dans des volumes en RAID afin de prévenir le crash d'un ou de plusieurs disques durs. Son accès doit être sécurisé et restrictif en fonction des différents services internes de l'entreprise.

L'un de nos NAS (Buffalo) a "rendu l'âme" avec une jolie surprise à la clé: la corruption d'un RAID0. Ce NAS était obsolète, et donc, afin que nous nous mettions à jour, nous avons décidé d'en acheter un plus complet, et d'une marque différente pour stocker nos données informatiques. Il s'agit d'un NAS Synology de modèle DS916+, comme nous pouvons le voir sur la photo à gauche.

Le NAS dispose de 4 emplacements SATA pour disques durs.

<-- Le disque que l'on aperçoit sur le NAS, est le disque dur externe de sauvegarde.

 
 
 

J'ai effectué seul l'installation (qui n'a rien de compliqué), et assez rapidement, car je devais m'occuper d'autres choses ce jour-là.

Mes compétences d'administration d'infrastructure réseau m'ont permis de mettre en place le NAS de façon transparente pour les utilisateurs en reproduisant la même configuration réseau que l'ancien NAS, ainsi que les noms des partages. A la fin de l'installation, j'ai exploré les différentes fonctionnalités du NAS synology, qui propose des solutions très utiles, tel que le système de fichiers en BTRFS, qui permet de garantir l'intégrité des données, ainsi que des snapchot inclus directement dans le système de fichiers qui permet d’accéder à des versions précédentes de certains fichiers. Avec mes compétences d'administration Linux / Unix, j'ai mis en place ce système de fichiers en BTRFS et je l'ai configuré afin qu'il ne pose pas de problème, car après  recherches, il s'avère qu'avec beaucoup de fichiers, le système BTRFS devient très long car trop d'accès sur les fichiers, et l'on peux empêcher ce problème simplement en désactivant la vérification des dates des derniers accès à tout les fichiers.

Le système de fichiers BTRFS permet aussi la déduplication de blocs du volume RAID, ce qui signifie qu'un seul et même fichier présent plusieurs fois en copie sur le NAS, ne prendra la place que d'un seul fichier. Ces nouveaux systèmes de stockages sont vraiment révolutionnaires, et il est très important d'être curieux par l'exploration de son propre matériel afin de découvrir de telles possibilités.

Le fait que le NAS supporte la perte d'un disque ou plus, n'en fait pas un élément réseau incassable. Il est toujours important de sauvegarder le volume du NAS en cas de dysfonctionnement du NAS, en cas de catastrophe naturelle telle qu'un incendie, une inondation, etc...

 

Configuration du NAS

Nous avons créé les utilisateurs nécessaires NAS.

- Un utilisateur pour l'administration du NAS

- Un utilisateur ayant les droits sur le dossier PARTAGE

- Un utilisateur gérant uniquement les sauvegardes.

Sur ce NAS, nous avons restauré les fichiers qui étaient sur la sauvegarde, puis nous avons également restauré par dessus les fichiers les plus récents de la reconstruction du RAID de l'ancien NAS.

Le suivi des sauvegardes du NAS est disponible sur l'interface WEB du NAS.

Nos pouvons également suivre l'état de santé des disques, la consommation des ressources, ainsi que la consommation réseau, puis l'espace de stockage disponible.